Partagez | 
 

 AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



million eyes
› © : TAG.
› pintes : 252
› âge : 36 ans.
› lettres : 234
› emploi, études : médecin légiste et romancier.
› statut : marié.
› quartier : east side.

› si un jour
› anglais: seulement les dialogues.
› disponibilités: liiiibre.
› toi et moi:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.   Ven 16 Juin - 20:10



AMARI CALDEEN
le blues a dégrafé nos cœurs de cannibales.

surnoms ○ Il s'appelle Amari, alors tu l'appelles comme ça, ou tu ne l'appelles pas. Mieux !, appelle-le Monsieur Caldeen. Tu peux te risquer à un petit Ama ou Am, mais à tes risques et périls. Seules quelques rares personnes peuvent tordre son prénom en toute impunité. âge ○ trente-six ans. Et depuis la barre des trente ans, chaque année est un calvaire. Un supplice qu'il a beaucoup de mal à endurer. date, lieu de naissance ○ né le vingt-huit mai dix-neuf cent quatre-vingt-un, à Bristol en Angleterre. nationalité, origines ○ il est de nationalité anglaise et a des origines russes de par sa mère. métier ○ médecin légiste et auteur de romans d'horreur. orientation sexuelle ○ homosexuel. statut civil ○ marié, à une femme.  groupe ○ mirror, peut-être.   avatar ○ Misha Collins.  crédit ○ sugar slaughter. la langue de vipère ○ elle à mon numéro.


fast & curious.
nuit/jour ? ○ nuit. chiot/chaton ? ○ ni l'un ni l'autre. burger/fish & chips ? ○ burger. boire/danser ? ○ boire. tinder/uber ? ○ uber. concert/festival ? ○ aucun. agir/comprendre ? ○ comprendre. food/porn ? ○ food. et porn. french kiss/french fries ? ○ french kiss. vendredi soir/samedi soir ? ○ les deux. de sang froid/de sang chaud ? ○ sang froid.



ton petit blase
jennyâge ○ 21 ans. pays ○ France. comment t'es arrivé ici ? ○ PRD. fréquence de connexion ○ 5/7. test de compatibilité envoyé ? ○ ouiiii !  .  le petit mot de la fin ○ brocoli. :D

Code:
<faqq>MISHA COLLINS</faqq> → <i>amari caldeen</i>


Dernière édition par Amari Caldeen le Sam 17 Juin - 16:34, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› © : TAG.
› pintes : 252
› âge : 36 ans.
› lettres : 234
› emploi, études : médecin légiste et romancier.
› statut : marié.
› quartier : east side.

› si un jour
› anglais: seulement les dialogues.
› disponibilités: liiiibre.
› toi et moi:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.   Ven 16 Juin - 20:12

This is a long story
des mélancolies hors d'usage.


UN.
Dix ans. Il pratique l’autopsie du chat du voisin que son chien vient de tuer d’un simple coup de crocs.
Il est retrouvé dans la grange avec une tondeuse (c'est plus pratique d'inciser, avec une vue dégagée), tout l’assortiment de couteaux (elle avait la peau dure, cette bestiole), les pinces à linges (pour tenter de maintenir le thorax ouvert, c'est plus pratique), la pince à épiler de sa mère (oui, fallait bien trifouiller, là-dedans ; sinon ça n'avait aucun intérêt) et les mains pleines de sang (les gants en latex étaient malheureusement aux abonnés absents).
Ses parents, inquiets et tourmentés, lui hurlent dessus. Sa mère laisse même s'échapper une larme. Elle craint que son enfant soit un psychopathe.
Il est privé de lecture pendant un mois. Ils considèrent que son imagination dépravée n'a plus besoin d'être nourrie. Et il gagne quelques séances chez un psychologue.
Le chat n’a bien entendu pas été rendu à son propriétaire dans cet état ; son père a préféré l’emmener à la déchetterie.

DEUX.
« Le ventre ouvert, sur près de vingt-sept centimètres ! Une coupure grossière, certes, mais qui m’a tout de même facilité la tâche, pour l’autopsie. »
Grimaces de dégout. Les fourchettes retombent, on avale de travers, les assiettes – automatisme – sont repoussées vers le centre de la grande table. La porcelaine de grand-mère racle le bois sombre. Des regards torves ou courroucés, des nez plissés et une panoplie de bouches tordues se tournent vers lui qui, naturellement, continue de manger, accompagné de quelques rares affamés à qui il n’est pas parvenu à couper l’appétit.
A qui il n’est pas ENCORE parvenu à couper l’appétit.
« Mais ce n’est pas ce qui l’a tué. »
Il amène un morceau de viande, saignante, à sa bouche.
« En fait, on l’a étranglé… »
Et il le mastique.
« Avec ses propres tripes. »
Les derniers en lice recrachent leur bouchée. Ou manquent de s’étouffer. Des exclamations, indignées, fusent.
Amari sourit, satisfait. Et s’offre l’audace d’un :
« Olga, ne peux-tu pas demander à ton fils d’arrêter de se curer le nez ? Il va me couper l’appétit. »
Peut-être qu’au moins, on ne l’obligerait pas à faire la route l’an prochain afin d’assister à ce funeste et stupide repas de famille.

TROIS.
« Oui, je le veux. »
Traditionnel échange des anneaux. Or blanc autour du doigt, ils s’embrassent.
Amari sort de l’église, la mariée dans les bras. La longue traine blanche balaie le sol. Un mariage comme dans les livres pour enfants. Plein de clichés désuets.
Doux sourires, visages rayonnants. Sasha et Amari. Leurs yeux s’accrochent un instant. Accord tacite, compréhension muette ; il se penche doucement et attrape ses lèvres roses pour un baiser furtif.
Un nombre incroyable de corps massés près du couple. Peut-être plus qu’Amari n’a côtoyé dans sa vie toute entière. Il ne connaît presque personne. Ils ne sont pas là pour lui. Mais pour elle. La jolie cadette qui gâte enfin sa famille en épousant un homme à l’air tout à fait respectable et aimable.
Sa famille est absente. Ils ne cautionnent pas. Et ne souhaitent pas être les complices d'une absurde mascarade.
Les cris, les rires et les pleurs se confondent en une symphonie des plus disharmonieuse. Une cacophonie synonyme de joie.
Puis, un peu plus tard, la porte de leur maison claque. Un instant de flottement. Puis un rire partagé et longuement contenu éclate, vif. Il embrase leurs yeux. Et semble les délivrer d’un fardeau invisible. Ce spectacle public est enfin terminé.
« Papa était tellement ému. Si ravi ! », et ses yeux pétillent lorsqu’elle enlace Amari.
Son père. La raison de ce cinéma. Qui pourrait paraître pathétique. Mais la compassion et l’altruisme tendent plutôt à le rendre beau.
Son père. A qui les médecins n’accordaient pas plus de six mois. Une miette de temps. Échéance rapide. Brutale.
Son père. Pour qui seul compte le bonheur de sa fille. Qui se bat seulement pour la voir heureuse. Et pour qui le mariage est un commencement crucial et des plus épanouissants. Vieux croyant, l’amour et l’engagement mutuel et infini passe par l’église.
Amari, peu habitué au mensonge et à la simulation, mal à l’aise à l’idée même du mariage,… avait pourtant accepté de jouer le jeu. Pour l’aider, l’encourager. Pour que ses jolies lèvres esquissent un sourire.
Après tout, six mois ce n’est pas si long.
Six mois, c’était il y a un an et demi. Et son père, toujours sur ses deux pieds, serait maintenant le plus heureux des hommes si sa princesse avait un enfant.
Fichu cancer.

QUATRE.
« ‘Mari ! C’est moi ! »
La brune s’engouffre dans la maison. Doux vent sucré. Ou ouragan extravagant. Sans avoir prévenu de son arrivée, sans même avoir eu l’idée de frapper à la porte. Peut-être Amari n’aurait-il pas dû lui signifier que sa porte lui serait toujours ouverte. Cette fois-ci, au moins, il fait jour. Et il n’est pas nu. Ni accompagné. Ni-… Enfin. C’est en somme une situation plutôt décente, pour une fois.
Il renonce, fataliste, à lui répéter une fois encore de ne pas l’appeler de cette façon. Elle n’y entend rien. Il préfère, à défaut, se précipiter pour la serrer dans ses bras. Avant qu’elle ne coure jusqu’à sa voiture.
Sa sœur. Andrea. Seule fille d’une famille de six enfants. La dernière. Adorable monstre ; poupée attachante à ses heures perdues. Une furie dynamique dont il ne peut se passer. Une partie de lui ; le morceau qui s’envole plus loin et plus haut, celui qui arracherait les étoiles au ciel – car rien ne peut résister à cette tempête impétueuse. La seule avec qui il soit réellement lié. Puisqu’elle est la seule, de cette famille nombreuse et moraliste, qui l’accepte sans le juger, sans le mépriser, sans l’envier et sans chercher à saisir chacune des occasions qui se présentent afin de l’humilier ou de le rabaisser.
Sa sœur, cette-…
« J’ai amené quelqu’un ! »
Un chien. Un bébé chien.
Sa sœur, cette garce.
« Non. » ; énergique et déterminé.
« Si. » ; refus d’être contredite, résonnance d’une victoire pourtant encore non-acquise.
« Non. » ; il répète.
« Mais si ! Je dois partir demain pour un mois et je n’ai pas confiance en les gens de la pension. En plus, c’est encore un bébé ! Je ne peux pas lui infliger ça. Tu comprends. »
Il regarde la bête d’un air dubitatif.
« C’est la même marque que celui qu’on avait, gamins. »
Ce truc allait se transformer en véritable boule de nerfs, une montagne de muscles armée d’une mâchoire de fer. Un molosse.
« Race. C’est la même race. Ce n’est pas une marque : ce n’est pas une chose. »
Nouveau regard, en coin.
« Certes. Mais ça ne change rien. J’ai dis non. » ; les bras croisés sur son torse.
« Pourquoi ? » ; elle demande, une moue presque boudeuse collée sur son visage expressif.
« Ça mange. Ça pu. Ça perd ses poils. Ça aboie. Ça se renifle les fesses pour se dire bonjour. Ça fait caca et ça mange le caca des autres. Et ça bousille les chaussures. Ça montre son pénis à tout le monde. Et il va vouloir violer mon oreiller. » ; argumentation imparable. Fier, il hausse ses sourcils et relève le menton.
« C’est une femelle. »
« Pire ! »
Mais Andrea se contente d’un sourire. Puis, en de grandes enjambées sautillantes, elle regagne la maison de son frère. Le chiot la suivant de près.
Un soupir. Et il traine la valise de sa peste de sœur jusque chez lui.
Lubka a maintenant près d’un an. Et Andrea ne la récupérera jamais. Un joli et adorable cadeau. Offert avec force détours, feintes et omissions. Elle le connaît si bien.
Bien entendu, il n’avouera jamais clairement être éperdument tombé sous le charme de ce « sale truc ».


Spoiler:
 


Dernière édition par Amari Caldeen le Sam 17 Juin - 17:12, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : .nuits fauves.
› avatar : a.paul
› © : shiya , tumblr.
› pintes : 524
› âge : trente-cinq années lumière.
› lettres : 225
› emploi, études : roi des chats.
› statut : sans intérêt.
› cheese :

› si un jour
› anglais: seulement les dialogues.
› disponibilités: 0/3
› toi et moi:
Voir le profil de l'utilisateur http://millioneyes.forumactif.com/t39-isaac-napkey-353-24-896-66

MessageSujet: Re: AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.   Ven 16 Juin - 20:18

BIENVENUE CHEZ TOI.
j'aurais voté misha collins, parce que castiel, parce que trop d'amour, parce que beaucoup de choses

mais si du coup il ne te convient pas, il y a adam levine, ryan gosling, adam brody, jensen ackes, aiden turner, ben barnes, dane deehan

bon courage pour ta recherche et ta fichounette, si tu as la moindre question n'hésite pas à nous harceler

_________________

J'EN SUIS LÀ

j'en suis là, je crève les pneus des autres, tout ceci par ta faute, ces instants qui sont les nôtres, mais tu manques à l'appel, je cours les rues, là où le temps n'est pas, là où le feu ne s'éteint pas.   ©️ signature by anaëlle.

absente jusqu'au 29/06
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : kolvina
› © : matthew daddario, ilyria
› pintes : 109
› âge : vingt-huit ans
› lettres : 62
› emploi, études : pompier
› statut : célibataire
› quartier : west side
› cheese :

› si un jour
› anglais: pas possible !
› disponibilités: 4/5
› toi et moi:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.   Ven 16 Juin - 20:24

MISHA.MISHA.MISHA.MISHA.

#castielforlife

bienvenue officiellement et si t'as la moindre question, vas emmerder isaac, il aime ça
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : Garfinkel
› © : Avengedinchains (avatar)
› pintes : 228
› âge : 27 y.o
› lettres : 103
› emploi, études : Vendeuse en friperie
› statut : Célibataire
› cheese :

› si un jour
› anglais: seulement les dialogues.
› disponibilités: ça devient un peu compliqué là ;D
› toi et moi:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.   Ven 16 Juin - 20:30

#TEAMMISHATOO What a Face
Mais en trentenaire/quarantenaire, il y a Hugh Dancy, Henry Cavill, James Mcavoy
(Re)Bienvenue en tout cas, et bon courage pour la fichounette de ce bonhomme !
Tu vas voir, on est gentils comme tout !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› © : TAG.
› pintes : 252
› âge : 36 ans.
› lettres : 234
› emploi, études : médecin légiste et romancier.
› statut : marié.
› quartier : east side.

› si un jour
› anglais: seulement les dialogues.
› disponibilités: liiiibre.
› toi et moi:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.   Ven 16 Juin - 20:43

ISAAC ; aaaaah, c'est toi qu'a fait le scénario du serveur dans le bar à chats ! je voulais trop le prendre ! et j'aurais craqué s'il y avait eu au moins des sous-entendus gays (ouais, les mecs que je joue sont généralement toujours homos, sinon c'est pas drôle... Arrow). mais ça me plaisait bien ! enfin, pour être honnête, c'est surtout de ta façon d'écrire que je suis tombée amoureuse. ENFIN. quoi qu'il en soit, je te préviens, je compte bien te harceler pour avoir un lien trop top super génial.
le problème, avec Misha, c'est que le trouve sexy et à tomber, mais seulement en Castiel. sinon, je le trouve plutôt fade et insipide (et il me saoule avec son air constant de chien battu ).
et merciiiii ! quand même !

ARES ; toi t'es méchant, alors de toute façon je t'écoute pas ! (mais merci quand même... )

ILDIKO ; merci bien, jolie dame !

j'ai pas trouvé mon bonheur, dans tous ces messieurs (c'est quand même plus simple de jouer une nana, niveau avatar... ^^). alors je garde Misha pour le moment. et je verrais bien.

MERCI, encore.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : kassie.
› avatar : max krieger.
› © : tumblr.
› pintes : 305
› âge : vingt-et-un ans.
› lettres : 302
› emploi, études : sans emploi.
› statut : désespérément amoureux de son aîné.
› quartier : un bout de trottoir.
Voir le profil de l'utilisateur http://millioneyes.forumactif.com/t100-tyler-napkey-353-77-151-5

MessageSujet: Re: AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.   Ven 16 Juin - 21:42

Bienvenue parmi nous. (si tu veux du gay, je suis là. ) J'espère que tu te plairas. Et tant de mystères autour de ta fiche, remplis-moi vite ces blancs. J'ai hâte d'en apprendre plus, je te souhaite bonne chance.
Si jamais tu as besoin, n'hésites pas à me mp ou à mp un autre membre du staff.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› © : TAG.
› pintes : 252
› âge : 36 ans.
› lettres : 234
› emploi, études : médecin légiste et romancier.
› statut : marié.
› quartier : east side.

› si un jour
› anglais: seulement les dialogues.
› disponibilités: liiiibre.
› toi et moi:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.   Ven 16 Juin - 21:45

merciii !
mwaha. je voulais pas du gay, je voulais juste savoir s'il y en avait. et, ma foi, c'est plutôt un beau bout de gay, ça.
j'essaie de remplir ces blancs au plus vite !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : aurélie
› avatar : bryden jenkins
› © : Eilyam
› pintes : 205
› âge : 24 ans
› lettres : 115
› emploi, études : secrétaire en clinique véto et vendeuse de pop corn au cinéma
› statut : compliqué
› cheese :
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.   Sam 17 Juin - 8:56

BIENVENUEEEE !!!! T'ES BEAUUUUUU !!!
sinon en 30/40 il peut y avoir Colin Farrell, Hugh Jackman, Jared Leto, Gaspard Ulliel, Sam Clafin, Luke Evans, Dan Stevens....
En tout cas bonne chance pour ta fiche & n'hésite pas à nous harceler pour n'importe quoi

_________________

ABÎMÉE

Se noyer dans l’incertitude. Des lendemains et flotter. Au milieu du bitume . Sous un soleil éteint. Faut-il baisser la tête. Ramasser les miettes. Et faire semblant de rêver. Puisqu’aucune de mes larmes. Ni pourra rien changer.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› © : TAG.
› pintes : 252
› âge : 36 ans.
› lettres : 234
› emploi, études : médecin légiste et romancier.
› statut : marié.
› quartier : east side.

› si un jour
› anglais: seulement les dialogues.
› disponibilités: liiiibre.
› toi et moi:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.   Sam 17 Juin - 15:49

MERCIIII !
je crois que je vais garder Misha, après réflexion. parce qu'il a quand même l'air de faire l'unanimité ; et qu'on le voit pas suffisamment. puis, il va avoir la bonne gueule pour le perso.

j'adoooore l'accueil, ici ! c'est trop génial.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : .nuits fauves.
› avatar : a.paul
› © : shiya , tumblr.
› pintes : 524
› âge : trente-cinq années lumière.
› lettres : 225
› emploi, études : roi des chats.
› statut : sans intérêt.
› cheese :

› si un jour
› anglais: seulement les dialogues.
› disponibilités: 0/3
› toi et moi:
Voir le profil de l'utilisateur http://millioneyes.forumactif.com/t39-isaac-napkey-353-24-896-66

MessageSujet: Re: AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.   Sam 17 Juin - 17:27

Félicitations !
Bienvenue dans la famille ♥️
ton personnage est tellement classe et puis ta plume
bienvenue chez toi ! I love you





Bienvenue dans notre petit famille !
N'hésites pas à jeter un coup d'oeil au bottin pour être certain(e) que ton avatar y est bien inscrit ! Tu peux dès à présent te trouver un petit toit pour ne pas dormir dans le froid, mais également un petit job pour payer ton logement et subvenir à tes besoins ! Tu pourras évidemment agrandir ton cercle d'amis et ton cercle familial en te dirigeant vers les pré-liens et en créant ta petite fiche de liens ! N'oublies pas de nous filer ton numéro de  téléphone, une certaine langue de vipère aimerait bien t'envoyer quelques mots d'amour !

Pour finir, merci d'avoir posé ton divin petit cul sur ce bout de paradis et nous espérons que tu y vivras une magnifique aventure.  

_________________

J'EN SUIS LÀ

j'en suis là, je crève les pneus des autres, tout ceci par ta faute, ces instants qui sont les nôtres, mais tu manques à l'appel, je cours les rues, là où le temps n'est pas, là où le feu ne s'éteint pas.   ©️ signature by anaëlle.

absente jusqu'au 29/06
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› © : TAG.
› pintes : 252
› âge : 36 ans.
› lettres : 234
› emploi, études : médecin légiste et romancier.
› statut : marié.
› quartier : east side.

› si un jour
› anglais: seulement les dialogues.
› disponibilités: liiiibre.
› toi et moi:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.   Sam 17 Juin - 17:29

haaaaaanw. merciii ! comment je suis contente !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : © ENCHANTED ROSE.
› © : © ENCHANTED ROSE.
› pintes : 71
› âge : Cela fait vingt-huit ans, que tu as vu le jour. Vingt-huit, longues années, que tu foules, la terre, de tes pas. Ne laissant que de souvenirs, dont tu n'oses te pencher, pour te les remémorer. Les regardaient, derrière ton tortueux tracé, qui te glissent de tes petits doigts de fée.
› lettres : 22
› statut : Tu as abandonné, délaissé, le célibat, pour tomber dans les bras, de ton bien aimé. Graham, c'est comme ça, qu'il s'appelait. Tu as bien connu des hauts et des bas, à ses côtés, mais ton amour, pour lui, t'as laisser charmer. Chavirer, te rendant plus forte, désormais. Pour lui, tu serais prête à tout sacrifier. A te battre, contre vents et marrés. Parce que, ton monde retrouve de sa saveur, de sa splendeur. De son éclat, quand il est là. Il est ta lumière, aussi belle. Eblouissante, soit-elle, dans ton océan, rempli de ténèbres. Parce qu'il a sût briser, ta carapace. Fissurer, ton cœur de glace. Et, de cela, tu lui en seras grès, à jamais. Il est ton tout, ton essentiel. L'ange tomber du ciel, pour t'arracher, à tes tourments. Et ce, depuis dix ans. Tu l'aimes, éperdument, profondément. Sincèrement. Cela fait, même, quelques mois, que tu as la bague au doigt. Epanouis, heureux, comme jamais, vous l'étiez. Vous viviez votre joli conte de fées. Pourtant, tu te sens contrariée. Une ombre, venait d'inaugurer, ta toile, étoilée. Chamboulant, tout, dans la foulée. Sans que tu t'y attends, vraiment, ton meilleur ami, venait de capturer. De te voler, un de tes baisers, que tu avais, toujours, réserver, qu'à ton dulciné. Et, tu le détestais. Le haïssait tant. Tu ne lui avais rien demandé. Pire encore, tu joues au jeu, du faire semblant. Tu as gardé tout cela en toi, alors, que tu te sais, pertinemment, que tu devrais le révéler, à ton fiancé. Tu n'y as, point, répondu, certes, au bisou magique. Tu mets, en permanence, ce masque de l'indifférence. Mais, ta sombre connivence, envers Avery, t'irrites, effroyablement. Il t'a poussé, dans ce gouffre, sous ton regard médusé, impuissant. Tu voulais l'entraîner, à tes côtés, dans cette chute déferlante. Tu glissais, dans ce trou noir et béant. Pourtant, une part de toi, continue de le protéger. Parce que, tu tiens, quand même, à lui. Sans nul doute, parce que, jadis, tu avais nourri des sentiments, à son égard. Et, bien que, tu ne fais que l'éviter, depuis quelques temps, tu te sens désorienter, perdue, telle une âme égarée. Comme un spectre, prisonnier de ses chaînes d'aciers. Ressentais-tu, encore, quelque chose, pour ton doux petit prince ? Tu faisais tout, pour le persuader du contraire. Le convaincre, en tout cas. Mais, tu sais qu'au fond de toi-même, tu ne sais plus. Tu deviens folle. Tu tournes en rond. Cet homme allait courir à ta perte, tu le savais. Tu allais devenir, que l'ombre de toi-même. Que la pâle copie, de ton âme damnée. Et, dans les ruelles, tu fais les cent pas, à la recherche des ivresses d'autrefois. Tant de frissons ternis à tout jamais, aux couleurs noirs et blancs, d'un film muet...
› cheese :
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.   Dim 18 Juin - 0:46

    Collins... Ca fait tellement longtemps, que je ne l'ai pas vu sur un forum... Excellent choix, en tout cas !


    Welcome, sur ME !
    J'espère que, tu t'y plairas, ici !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› © : TAG.
› pintes : 252
› âge : 36 ans.
› lettres : 234
› emploi, études : médecin légiste et romancier.
› statut : marié.
› quartier : east side.

› si un jour
› anglais: seulement les dialogues.
› disponibilités: liiiibre.
› toi et moi:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.   Dim 18 Juin - 0:50

Mwaha. Ils ont tous réussi à me convaincre ! Du coup, je garde cette tête. Parce qu'il est sexy, quand même ! Héhé.
Cette avalanche de smiley ça met trop de bonne humeur !
Je te remercie ! I love you
Et je suis persuadée de me plaire, ici !
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : © ENCHANTED ROSE.
› © : © ENCHANTED ROSE.
› pintes : 71
› âge : Cela fait vingt-huit ans, que tu as vu le jour. Vingt-huit, longues années, que tu foules, la terre, de tes pas. Ne laissant que de souvenirs, dont tu n'oses te pencher, pour te les remémorer. Les regardaient, derrière ton tortueux tracé, qui te glissent de tes petits doigts de fée.
› lettres : 22
› statut : Tu as abandonné, délaissé, le célibat, pour tomber dans les bras, de ton bien aimé. Graham, c'est comme ça, qu'il s'appelait. Tu as bien connu des hauts et des bas, à ses côtés, mais ton amour, pour lui, t'as laisser charmer. Chavirer, te rendant plus forte, désormais. Pour lui, tu serais prête à tout sacrifier. A te battre, contre vents et marrés. Parce que, ton monde retrouve de sa saveur, de sa splendeur. De son éclat, quand il est là. Il est ta lumière, aussi belle. Eblouissante, soit-elle, dans ton océan, rempli de ténèbres. Parce qu'il a sût briser, ta carapace. Fissurer, ton cœur de glace. Et, de cela, tu lui en seras grès, à jamais. Il est ton tout, ton essentiel. L'ange tomber du ciel, pour t'arracher, à tes tourments. Et ce, depuis dix ans. Tu l'aimes, éperdument, profondément. Sincèrement. Cela fait, même, quelques mois, que tu as la bague au doigt. Epanouis, heureux, comme jamais, vous l'étiez. Vous viviez votre joli conte de fées. Pourtant, tu te sens contrariée. Une ombre, venait d'inaugurer, ta toile, étoilée. Chamboulant, tout, dans la foulée. Sans que tu t'y attends, vraiment, ton meilleur ami, venait de capturer. De te voler, un de tes baisers, que tu avais, toujours, réserver, qu'à ton dulciné. Et, tu le détestais. Le haïssait tant. Tu ne lui avais rien demandé. Pire encore, tu joues au jeu, du faire semblant. Tu as gardé tout cela en toi, alors, que tu te sais, pertinemment, que tu devrais le révéler, à ton fiancé. Tu n'y as, point, répondu, certes, au bisou magique. Tu mets, en permanence, ce masque de l'indifférence. Mais, ta sombre connivence, envers Avery, t'irrites, effroyablement. Il t'a poussé, dans ce gouffre, sous ton regard médusé, impuissant. Tu voulais l'entraîner, à tes côtés, dans cette chute déferlante. Tu glissais, dans ce trou noir et béant. Pourtant, une part de toi, continue de le protéger. Parce que, tu tiens, quand même, à lui. Sans nul doute, parce que, jadis, tu avais nourri des sentiments, à son égard. Et, bien que, tu ne fais que l'éviter, depuis quelques temps, tu te sens désorienter, perdue, telle une âme égarée. Comme un spectre, prisonnier de ses chaînes d'aciers. Ressentais-tu, encore, quelque chose, pour ton doux petit prince ? Tu faisais tout, pour le persuader du contraire. Le convaincre, en tout cas. Mais, tu sais qu'au fond de toi-même, tu ne sais plus. Tu deviens folle. Tu tournes en rond. Cet homme allait courir à ta perte, tu le savais. Tu allais devenir, que l'ombre de toi-même. Que la pâle copie, de ton âme damnée. Et, dans les ruelles, tu fais les cent pas, à la recherche des ivresses d'autrefois. Tant de frissons ternis à tout jamais, aux couleurs noirs et blancs, d'un film muet...
› cheese :
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.   Dim 18 Juin - 1:25

    Ahah, je n'en doute pas une seconde, Darling. Mais, ils ont eu raison, ma fois ! Tout comme toi, petit trésor, de l'avoir gardé ! C'est vraiment une très bonne chose, je dois dire. ;)
    Et, comment, qu'il l'est, hihi !
    Roohh, c'est vrai, petit ange ?

    Je suis heureuse, alors. C'est le plus important, petit chat. (a)
    Et, puis... Tout le plaisir est pour moi !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



million eyes

MessageSujet: Re: AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.   

Revenir en haut Aller en bas
 

AMARI ► et j'ai ma panoplie de pantin déglingué.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Modifications apportées par la mise à jour des serveurs du 05/05/09
» presentation du monde d'oblivion
» La panoplie des armes
» RPGSS : Facebook ^^
» Dans l'antre de la Dame d'Esgaroth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MILLION EYES :: La chaleur des corps :: Des histoires à raconter :: Marche tranquille-