Partagez | 
 

 KAYLEIGH-SNOW ROSEBURY ☞ Pourquoi un corbeau, ressemble à un bureau ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



million eyes
› pseudo : © ENCHANTED ROSE.
› © : © ENCHANTED ROSE.
› pintes : 71
› âge : Cela fait vingt-huit ans, que tu as vu le jour. Vingt-huit, longues années, que tu foules, la terre, de tes pas. Ne laissant que de souvenirs, dont tu n'oses te pencher, pour te les remémorer. Les regardaient, derrière ton tortueux tracé, qui te glissent de tes petits doigts de fée.
› lettres : 22
› statut : Tu as abandonné, délaissé, le célibat, pour tomber dans les bras, de ton bien aimé. Graham, c'est comme ça, qu'il s'appelait. Tu as bien connu des hauts et des bas, à ses côtés, mais ton amour, pour lui, t'as laisser charmer. Chavirer, te rendant plus forte, désormais. Pour lui, tu serais prête à tout sacrifier. A te battre, contre vents et marrés. Parce que, ton monde retrouve de sa saveur, de sa splendeur. De son éclat, quand il est là. Il est ta lumière, aussi belle. Eblouissante, soit-elle, dans ton océan, rempli de ténèbres. Parce qu'il a sût briser, ta carapace. Fissurer, ton cœur de glace. Et, de cela, tu lui en seras grès, à jamais. Il est ton tout, ton essentiel. L'ange tomber du ciel, pour t'arracher, à tes tourments. Et ce, depuis dix ans. Tu l'aimes, éperdument, profondément. Sincèrement. Cela fait, même, quelques mois, que tu as la bague au doigt. Epanouis, heureux, comme jamais, vous l'étiez. Vous viviez votre joli conte de fées. Pourtant, tu te sens contrariée. Une ombre, venait d'inaugurer, ta toile, étoilée. Chamboulant, tout, dans la foulée. Sans que tu t'y attends, vraiment, ton meilleur ami, venait de capturer. De te voler, un de tes baisers, que tu avais, toujours, réserver, qu'à ton dulciné. Et, tu le détestais. Le haïssait tant. Tu ne lui avais rien demandé. Pire encore, tu joues au jeu, du faire semblant. Tu as gardé tout cela en toi, alors, que tu te sais, pertinemment, que tu devrais le révéler, à ton fiancé. Tu n'y as, point, répondu, certes, au bisou magique. Tu mets, en permanence, ce masque de l'indifférence. Mais, ta sombre connivence, envers Avery, t'irrites, effroyablement. Il t'a poussé, dans ce gouffre, sous ton regard médusé, impuissant. Tu voulais l'entraîner, à tes côtés, dans cette chute déferlante. Tu glissais, dans ce trou noir et béant. Pourtant, une part de toi, continue de le protéger. Parce que, tu tiens, quand même, à lui. Sans nul doute, parce que, jadis, tu avais nourri des sentiments, à son égard. Et, bien que, tu ne fais que l'éviter, depuis quelques temps, tu te sens désorienter, perdue, telle une âme égarée. Comme un spectre, prisonnier de ses chaînes d'aciers. Ressentais-tu, encore, quelque chose, pour ton doux petit prince ? Tu faisais tout, pour le persuader du contraire. Le convaincre, en tout cas. Mais, tu sais qu'au fond de toi-même, tu ne sais plus. Tu deviens folle. Tu tournes en rond. Cet homme allait courir à ta perte, tu le savais. Tu allais devenir, que l'ombre de toi-même. Que la pâle copie, de ton âme damnée. Et, dans les ruelles, tu fais les cent pas, à la recherche des ivresses d'autrefois. Tant de frissons ternis à tout jamais, aux couleurs noirs et blancs, d'un film muet...
› cheese :
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: KAYLEIGH-SNOW ROSEBURY ☞ Pourquoi un corbeau, ressemble à un bureau ?   Ven 16 Juin - 19:22

+1. Ca vient, mes petits n'amours.

Mais, pour vous faire patientez...



Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : © ENCHANTED ROSE.
› © : © ENCHANTED ROSE.
› pintes : 71
› âge : Cela fait vingt-huit ans, que tu as vu le jour. Vingt-huit, longues années, que tu foules, la terre, de tes pas. Ne laissant que de souvenirs, dont tu n'oses te pencher, pour te les remémorer. Les regardaient, derrière ton tortueux tracé, qui te glissent de tes petits doigts de fée.
› lettres : 22
› statut : Tu as abandonné, délaissé, le célibat, pour tomber dans les bras, de ton bien aimé. Graham, c'est comme ça, qu'il s'appelait. Tu as bien connu des hauts et des bas, à ses côtés, mais ton amour, pour lui, t'as laisser charmer. Chavirer, te rendant plus forte, désormais. Pour lui, tu serais prête à tout sacrifier. A te battre, contre vents et marrés. Parce que, ton monde retrouve de sa saveur, de sa splendeur. De son éclat, quand il est là. Il est ta lumière, aussi belle. Eblouissante, soit-elle, dans ton océan, rempli de ténèbres. Parce qu'il a sût briser, ta carapace. Fissurer, ton cœur de glace. Et, de cela, tu lui en seras grès, à jamais. Il est ton tout, ton essentiel. L'ange tomber du ciel, pour t'arracher, à tes tourments. Et ce, depuis dix ans. Tu l'aimes, éperdument, profondément. Sincèrement. Cela fait, même, quelques mois, que tu as la bague au doigt. Epanouis, heureux, comme jamais, vous l'étiez. Vous viviez votre joli conte de fées. Pourtant, tu te sens contrariée. Une ombre, venait d'inaugurer, ta toile, étoilée. Chamboulant, tout, dans la foulée. Sans que tu t'y attends, vraiment, ton meilleur ami, venait de capturer. De te voler, un de tes baisers, que tu avais, toujours, réserver, qu'à ton dulciné. Et, tu le détestais. Le haïssait tant. Tu ne lui avais rien demandé. Pire encore, tu joues au jeu, du faire semblant. Tu as gardé tout cela en toi, alors, que tu te sais, pertinemment, que tu devrais le révéler, à ton fiancé. Tu n'y as, point, répondu, certes, au bisou magique. Tu mets, en permanence, ce masque de l'indifférence. Mais, ta sombre connivence, envers Avery, t'irrites, effroyablement. Il t'a poussé, dans ce gouffre, sous ton regard médusé, impuissant. Tu voulais l'entraîner, à tes côtés, dans cette chute déferlante. Tu glissais, dans ce trou noir et béant. Pourtant, une part de toi, continue de le protéger. Parce que, tu tiens, quand même, à lui. Sans nul doute, parce que, jadis, tu avais nourri des sentiments, à son égard. Et, bien que, tu ne fais que l'éviter, depuis quelques temps, tu te sens désorienter, perdue, telle une âme égarée. Comme un spectre, prisonnier de ses chaînes d'aciers. Ressentais-tu, encore, quelque chose, pour ton doux petit prince ? Tu faisais tout, pour le persuader du contraire. Le convaincre, en tout cas. Mais, tu sais qu'au fond de toi-même, tu ne sais plus. Tu deviens folle. Tu tournes en rond. Cet homme allait courir à ta perte, tu le savais. Tu allais devenir, que l'ombre de toi-même. Que la pâle copie, de ton âme damnée. Et, dans les ruelles, tu fais les cent pas, à la recherche des ivresses d'autrefois. Tant de frissons ternis à tout jamais, aux couleurs noirs et blancs, d'un film muet...
› cheese :
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: KAYLEIGH-SNOW ROSEBURY ☞ Pourquoi un corbeau, ressemble à un bureau ?   Ven 16 Juin - 19:23

+2. Pour les jolies demoiselles.


Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : © ENCHANTED ROSE.
› © : © ENCHANTED ROSE.
› pintes : 71
› âge : Cela fait vingt-huit ans, que tu as vu le jour. Vingt-huit, longues années, que tu foules, la terre, de tes pas. Ne laissant que de souvenirs, dont tu n'oses te pencher, pour te les remémorer. Les regardaient, derrière ton tortueux tracé, qui te glissent de tes petits doigts de fée.
› lettres : 22
› statut : Tu as abandonné, délaissé, le célibat, pour tomber dans les bras, de ton bien aimé. Graham, c'est comme ça, qu'il s'appelait. Tu as bien connu des hauts et des bas, à ses côtés, mais ton amour, pour lui, t'as laisser charmer. Chavirer, te rendant plus forte, désormais. Pour lui, tu serais prête à tout sacrifier. A te battre, contre vents et marrés. Parce que, ton monde retrouve de sa saveur, de sa splendeur. De son éclat, quand il est là. Il est ta lumière, aussi belle. Eblouissante, soit-elle, dans ton océan, rempli de ténèbres. Parce qu'il a sût briser, ta carapace. Fissurer, ton cœur de glace. Et, de cela, tu lui en seras grès, à jamais. Il est ton tout, ton essentiel. L'ange tomber du ciel, pour t'arracher, à tes tourments. Et ce, depuis dix ans. Tu l'aimes, éperdument, profondément. Sincèrement. Cela fait, même, quelques mois, que tu as la bague au doigt. Epanouis, heureux, comme jamais, vous l'étiez. Vous viviez votre joli conte de fées. Pourtant, tu te sens contrariée. Une ombre, venait d'inaugurer, ta toile, étoilée. Chamboulant, tout, dans la foulée. Sans que tu t'y attends, vraiment, ton meilleur ami, venait de capturer. De te voler, un de tes baisers, que tu avais, toujours, réserver, qu'à ton dulciné. Et, tu le détestais. Le haïssait tant. Tu ne lui avais rien demandé. Pire encore, tu joues au jeu, du faire semblant. Tu as gardé tout cela en toi, alors, que tu te sais, pertinemment, que tu devrais le révéler, à ton fiancé. Tu n'y as, point, répondu, certes, au bisou magique. Tu mets, en permanence, ce masque de l'indifférence. Mais, ta sombre connivence, envers Avery, t'irrites, effroyablement. Il t'a poussé, dans ce gouffre, sous ton regard médusé, impuissant. Tu voulais l'entraîner, à tes côtés, dans cette chute déferlante. Tu glissais, dans ce trou noir et béant. Pourtant, une part de toi, continue de le protéger. Parce que, tu tiens, quand même, à lui. Sans nul doute, parce que, jadis, tu avais nourri des sentiments, à son égard. Et, bien que, tu ne fais que l'éviter, depuis quelques temps, tu te sens désorienter, perdue, telle une âme égarée. Comme un spectre, prisonnier de ses chaînes d'aciers. Ressentais-tu, encore, quelque chose, pour ton doux petit prince ? Tu faisais tout, pour le persuader du contraire. Le convaincre, en tout cas. Mais, tu sais qu'au fond de toi-même, tu ne sais plus. Tu deviens folle. Tu tournes en rond. Cet homme allait courir à ta perte, tu le savais. Tu allais devenir, que l'ombre de toi-même. Que la pâle copie, de ton âme damnée. Et, dans les ruelles, tu fais les cent pas, à la recherche des ivresses d'autrefois. Tant de frissons ternis à tout jamais, aux couleurs noirs et blancs, d'un film muet...
› cheese :
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: KAYLEIGH-SNOW ROSEBURY ☞ Pourquoi un corbeau, ressemble à un bureau ?   Ven 16 Juin - 19:28

+3, pour les hommes de ma vie.


REAALLASSSEEE THHHEE CRACCKKEENNNN !






A vous, les petites fesses de sushis d'avoines ! (a)
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : deborah
› © : stephen Amell
› pintes : 84
› âge : 36
› lettres : 41
› emploi, études : pompier et romancier
› statut : marié mais il ne s'en souvient pas
› quartier : centre ville
› cheese :

› si un jour
› anglais: pas possible !
› disponibilités: tout de suite
› toi et moi:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: KAYLEIGH-SNOW ROSEBURY ☞ Pourquoi un corbeau, ressemble à un bureau ?   Sam 17 Juin - 8:55

je laisse ma trace
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : Garfinkel
› © : Avengedinchains (avatar)
› pintes : 228
› âge : 27 y.o
› lettres : 103
› emploi, études : Vendeuse en friperie
› statut : Célibataire
› cheese :

› si un jour
› anglais: seulement les dialogues.
› disponibilités: ça devient un peu compliqué là ;D
› toi et moi:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: KAYLEIGH-SNOW ROSEBURY ☞ Pourquoi un corbeau, ressemble à un bureau ?   Sam 17 Juin - 22:01

Je viens aussi mon doux caramel ! En totaaaaal touriste, mais je ne pouvais pas ne pas te récalmer de câlin. Donc si tu veux bien de moi...bah je suis là
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : © ENCHANTED ROSE.
› © : © ENCHANTED ROSE.
› pintes : 71
› âge : Cela fait vingt-huit ans, que tu as vu le jour. Vingt-huit, longues années, que tu foules, la terre, de tes pas. Ne laissant que de souvenirs, dont tu n'oses te pencher, pour te les remémorer. Les regardaient, derrière ton tortueux tracé, qui te glissent de tes petits doigts de fée.
› lettres : 22
› statut : Tu as abandonné, délaissé, le célibat, pour tomber dans les bras, de ton bien aimé. Graham, c'est comme ça, qu'il s'appelait. Tu as bien connu des hauts et des bas, à ses côtés, mais ton amour, pour lui, t'as laisser charmer. Chavirer, te rendant plus forte, désormais. Pour lui, tu serais prête à tout sacrifier. A te battre, contre vents et marrés. Parce que, ton monde retrouve de sa saveur, de sa splendeur. De son éclat, quand il est là. Il est ta lumière, aussi belle. Eblouissante, soit-elle, dans ton océan, rempli de ténèbres. Parce qu'il a sût briser, ta carapace. Fissurer, ton cœur de glace. Et, de cela, tu lui en seras grès, à jamais. Il est ton tout, ton essentiel. L'ange tomber du ciel, pour t'arracher, à tes tourments. Et ce, depuis dix ans. Tu l'aimes, éperdument, profondément. Sincèrement. Cela fait, même, quelques mois, que tu as la bague au doigt. Epanouis, heureux, comme jamais, vous l'étiez. Vous viviez votre joli conte de fées. Pourtant, tu te sens contrariée. Une ombre, venait d'inaugurer, ta toile, étoilée. Chamboulant, tout, dans la foulée. Sans que tu t'y attends, vraiment, ton meilleur ami, venait de capturer. De te voler, un de tes baisers, que tu avais, toujours, réserver, qu'à ton dulciné. Et, tu le détestais. Le haïssait tant. Tu ne lui avais rien demandé. Pire encore, tu joues au jeu, du faire semblant. Tu as gardé tout cela en toi, alors, que tu te sais, pertinemment, que tu devrais le révéler, à ton fiancé. Tu n'y as, point, répondu, certes, au bisou magique. Tu mets, en permanence, ce masque de l'indifférence. Mais, ta sombre connivence, envers Avery, t'irrites, effroyablement. Il t'a poussé, dans ce gouffre, sous ton regard médusé, impuissant. Tu voulais l'entraîner, à tes côtés, dans cette chute déferlante. Tu glissais, dans ce trou noir et béant. Pourtant, une part de toi, continue de le protéger. Parce que, tu tiens, quand même, à lui. Sans nul doute, parce que, jadis, tu avais nourri des sentiments, à son égard. Et, bien que, tu ne fais que l'éviter, depuis quelques temps, tu te sens désorienter, perdue, telle une âme égarée. Comme un spectre, prisonnier de ses chaînes d'aciers. Ressentais-tu, encore, quelque chose, pour ton doux petit prince ? Tu faisais tout, pour le persuader du contraire. Le convaincre, en tout cas. Mais, tu sais qu'au fond de toi-même, tu ne sais plus. Tu deviens folle. Tu tournes en rond. Cet homme allait courir à ta perte, tu le savais. Tu allais devenir, que l'ombre de toi-même. Que la pâle copie, de ton âme damnée. Et, dans les ruelles, tu fais les cent pas, à la recherche des ivresses d'autrefois. Tant de frissons ternis à tout jamais, aux couleurs noirs et blancs, d'un film muet...
› cheese :
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: KAYLEIGH-SNOW ROSEBURY ☞ Pourquoi un corbeau, ressemble à un bureau ?   Dim 18 Juin - 1:16

    Lukichou : Mais, tu fais bien, doux petit trésor ! C'est un véritable plaisir, en tout cas, de t'accueillir à bras ouverts, sweetheart !


    Que désires-tu, petit ange ? (: Du positif, du négatif ? Un peu, de compliqué, peut-être ? Une idée, une petite envie, particulière ? ^^ A moins, que tu aies besoin d'un lien précis, déjà ?
    Tu veux me parloter, un peu, de ton beau petit brun, please, petit ange ?

    Au fait, Amell est un excellent choix, je trouve !



    Maaaa Illlllldinnouuuu d'amourrrrr : Ahah, j'allais, justement, polluer ta zoulie fichounette, ma douce petite fraise des bois jolies et enchantées. Mon doux petit chaton d'amour, mais... Je vois que tu m'as devancée ! (a)

    Dans tous les cas, tu as très bien fait, de viendu, mon doux petit corail des fonds marins, de mon cœur ! (a) C'est toujours un plaisir de t'accueillir, dans mon petit monde ! Même, ne serait-ce qu'en touriste ! (a) Puis, si tu veux, des calinoux tout doux, tout cute, comme toi, je peux t'en faire, tout le temps, si tu veux, mon doux petit tiramisu a la crème de nougat ?
    Et, bien sûr, que je voudrais toujours de toi, mon doux petit colibri édulcoré ! Quelle question ! Jo t'aime, déjà, beaucoup trop, pour te laissée filée !

    Que désires-tu, mon doux petit pain d'épice adoré ? Du positif, du négatif ? Du compliqué, peut-être ? ^^
    Tu veux me faire une petite description, de ta belle Ildiko, please ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : aurélie
› avatar : bryden jenkins
› © : Eilyam
› pintes : 205
› âge : 24 ans
› lettres : 115
› emploi, études : secrétaire en clinique véto et vendeuse de pop corn au cinéma
› statut : compliqué
› cheese :
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: KAYLEIGH-SNOW ROSEBURY ☞ Pourquoi un corbeau, ressemble à un bureau ?   Dim 18 Juin - 10:14


_________________

ABÎMÉE

Se noyer dans l’incertitude. Des lendemains et flotter. Au milieu du bitume . Sous un soleil éteint. Faut-il baisser la tête. Ramasser les miettes. Et faire semblant de rêver. Puisqu’aucune de mes larmes. Ni pourra rien changer.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : Garfinkel
› © : Avengedinchains (avatar)
› pintes : 228
› âge : 27 y.o
› lettres : 103
› emploi, études : Vendeuse en friperie
› statut : Célibataire
› cheese :

› si un jour
› anglais: seulement les dialogues.
› disponibilités: ça devient un peu compliqué là ;D
› toi et moi:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: KAYLEIGH-SNOW ROSEBURY ☞ Pourquoi un corbeau, ressemble à un bureau ?   Dim 18 Juin - 15:01

Personellement, je suis une adepte du compliqué, ça en est presque affolant ! Mais avec toi douce tourterelle, je me plierais à tes quatre volontés, prête à faire ce que tu veux ! Je cherche de tout et je ne suis pas compliquée comme personne...donc si toi tu cherchais/attendais un lien en particulier, je me mettrais en quatre pour te convenir !

Concernant ma Ildie, c'est l'archétype de "la brave fille" : Elle se démène pour les autres mais déteste qu'on s'incruste dans sa vie. Une sorte d' Holly Golightly en moins égoïste. C'qu'il faut savoir, c'est qu'elle a pas vraiment eu une enfance "normale". Heureuse certes, mais pas facile, facile. Ses parents étant des baroudeurs, aventuriers des temps moderne, elle a grandit avec un mère instable, bipolaire, et une sœur dont elle devait s'occuper. A treize ans, sa mère fait une tentative de suicide et son père décide de se sédentariser pour leur offrir, à elle et sa cadette, une vie meilleure. Remarié depuis le temps, il s'installe à Galway avec ses filles, sa nouvelle compagne et ses quatre autres enfants. Tout au long de son adolescence, c'est Ildie qui s'est occupée de sa fratrie, grandissant très vite, développant un esprit pragmatique, persuadée que ce qui ne tuait pas rendait plus fort. Toutes ces responsabilités ont développé chez elle, une sorte de "syndrome du sauveur", la blonde étant incapable de ne pas offrir son aide à qui en a besoin. Malgré un bon fond, son altruisme la rend envahissante et plutôt épuisante comme nana.

Voilà donc pour moi, est ce que ça t'inspire, t'évoque quelque chose ma petite gariguette ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



million eyes

MessageSujet: Re: KAYLEIGH-SNOW ROSEBURY ☞ Pourquoi un corbeau, ressemble à un bureau ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

KAYLEIGH-SNOW ROSEBURY ☞ Pourquoi un corbeau, ressemble à un bureau ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ? [William Mary Hufflestring]
» « Tu sais pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ? » [PV Jo' ]
» Pourquoi un Corbeau .. ?
» Pourquoi un corbeau ressemble à un bureau ? X Sarah
» Pourquoi un corbeau ressemble t-il à un bureau ? [Open]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MILLION EYES :: La chaleur des corps :: Quand tu souris :: Roméo + juliette-