Partagez | 
 

 Walk with you. (Ildie & Tara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar



million eyes
› pseudo : Garfinkel
› © : Avengedinchains (avatar)
› pintes : 228
› âge : 27 y.o
› lettres : 103
› emploi, études : Vendeuse en friperie
› statut : Célibataire
› cheese :

› si un jour
› anglais: seulement les dialogues.
› disponibilités: ça devient un peu compliqué là ;D
› toi et moi:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Walk with you. (Ildie & Tara)   Ven 16 Juin - 16:46





WALK WITH YOU.

So hold my hand, I'll walk with you, my dear


Elle se réveilla en sursaut, se redressant brusquement dans son lit. Mauvaise idée : Le demi-litre de vodka ingurgité quelques heures auparavant, courrait toujours dans ses veines. Autour d’Idilko, l’appartement dansait et lui rappelait vaguement, sa propre macarena. Lentement, elle se rallongea, se remémorant le cauchemar auquel elle avait échappé : Enfermée dans une pièce inconnue, elle était face à une gigantesque armoire depuis laquelle, provenaient des coups. Ils étaient d’une violence telle, qu’elle pouvait voir les battants du meuble vibrer. Reculant et cherchant à trouver une échappatoire, elle se réveilla avant que la créature enfermée ne réussisse à sortir.
Soupirant de nouveau, la jeune femme lança un regard torve au réveil : Presque 4h du matin. Il était définitivement trop tôt pour une psychanalyse et le mieux, restait encore de se rendormir. S’emmitouflant dans sa couverture, la blonde pria pour retrouver rapidement le sommeil. Mais à peine avait-elle fermé les yeux que de nouveaux coups, bien réels ceux-là, la firent sursauter. N’apprenant pas de ses erreurs, elle se redressa une nouvelle fois en panique et du cette fois, s’accrocher à ses draps pour se donner un minimum de contenance. Aussitôt, elle se maudit d’avoir bu autant, souhaitant simplement finir sa nuit tranquille. Mais dans son couloir, quelqu’un semblait confondre sa porte avec un djembé et de ce fait, se montrait totalement insensible à son malheur.
Prudemment, elle mit un pied à terre avant de se dresser sur ses jambes flageolantes : Bambi qui apprenait à marcher. En même temps, n’avait-on pas idée de déranger les gens à une heure pareille…  
Dans sa tête déjà, pointait une douleur lancinante accentuée par la simple vue de sa robe à sequin. « C’est bon, c’est bon, j’arrive !!» Hurlât-elle tandis qu’elle se massait le tempes. La stratégie du silence n’avait pas marché et la personne semblait prête à tambouriner jusqu’au bout de la nuit. Qui que ce soit, il allait en prendre pour son grade.
Se dirigeant vers l’entrée du petit appartement, la vendeuse ne prit même pas la peine de questionner l’étrange visiteur. Galway n’étant pas l’endroit le plus dangereux sur terre, elle avait pris l’habitude d’ouvrir sans demander de qui il s’agissait, ce qu’elle fit à nouveau, et prête à aboyer sur l’inconnu !
« Putain, mais c’est quoi ce…oh ! » Elle s’interrompit, la colère laissant place à la stupeur alors qu’elle détaillait le visage de la douce jeune-femme qui lui faisait désormais face.
«Tara ? Qu’est ce qui se passe ? Entres, entres ma belle…» Lança-t-elle avec douceur tandis qu’elle s’écartait déjà.


Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : aurélie
› avatar : bryden jenkins
› © : Eilyam
› pintes : 205
› âge : 24 ans
› lettres : 115
› emploi, études : secrétaire en clinique véto et vendeuse de pop corn au cinéma
› statut : compliqué
› cheese :
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Walk with you. (Ildie & Tara)   Dim 18 Juin - 9:27

WALK WITH YOU× ft. ILDIE & TARA
Qu’est-ce que t’as fait ? Mais bordel Tara qu’est-ce que t’as foutu ? T’es là dans la p’tite salle de bain, toilette de ton « Orchidée ». L’air qui a du mal à rentrer dans tes poumons. La panique qui t’a envahi d’un seul coup d’un seul. T’es au bord de la cuvette des toilettes prête à rejeter tout ce que ton p’tit ventre peut contenir. T’es mal. T’te sens mal. Derrière la porte, il tambourine. Il tambourine, inquiet pour toi. Inquiet du fait que t’es partit à tout allure vers cette p’tite cabine. Il ne sait plus quoi faire pour toi. Il ne sait plus quoi pour que tu lui ouvres cette putain de porte. Mais t’es trop mal pour le faire. T’as pas envie de discuter avec lui. T’as pas envie de lui dire ce que t’penses. T’as pas envie qu’il sache que t’te sens nauséeuse. Que t’as du retard dans tes règles. Qu’une fois t’as oublié de prendre ta pilule. Et que ce soir-là il a débarqué chez toi. T’as pas envie de lui dire tout ça. Car tout ça, te coupe la respiration. T’empêche de réfléchir correctement. C’est impossible. T’peux pas. T’peux pas. Être… être … être… t’arrive même à poser le mot dans tes pensées. T’arrive même pas. Tu t’assois contre le mur. T’déteste te sentir ainsi. Si mal. T’as envie de pleurer. De pleurer autant que ton corps le peux. T’essayes de respirer mais t’y arrives vraiment pas. C’est comme si quelque chose bloqué tes poumons. T’entends sa voix à lui. Au loin. Te répétant sans cesse si ça va. De lui ouvrir. Mais t’as plus de voix. Muette. Et puis d’un coup. T’ouvre la porte. Tu t’habits rapidement. T’sens ses bras. Ses mains. Qui tentent de te retenir. Mais tu le rejettes. T’le rejettes en bloc. T’vois même pas l’heure. T’ressens juste le besoin vital de calmer ton angoisse auprès d’Ildie. T’pensais que c’était la seule qui en serait capable. De te rassurer. T’te trompe peut être. Mais au finalement t’seras pas seule. Et c’est ça que t’veux. T’mets tes chaussures. Pas un mot sort de ta bouche. Il fait blocus devant la porte. Tes p’tits poings vinrent le tambouriner. Ta voix qui se libère pour lui dire de dégager. Il finit par céder. Il sait que t’gagneras toute façon.
Tes pas te conduisent vers Ildie. Vers le Nord. Bientôt ton p’tit poing tambourine de nouveau mais cette fois sur cette porte qui ne t’a rien demandé. Tu tambourine encore et encore. Tu ne t’arrête pas. T’as aucune idée de l’heure qu’il est. Vraiment aucune idée. Et puis t’vois le visage d’Ildie apparaître. Encore tout endormie. Qui commence à te rouspéter dessus. Jusqu’à ce qu’elle se rendent compte que c’est toi. Elle fit prendre d’un coup de plus de douceur à ton égard. La panique recommençait à monter en toi doucement. De nouveau l’air avait difficulté à nourrir tes poumons. Tu rentres chez la belle Ildie. T’cherches tes mots. T’cherches comment lui dire. « putain Ildie je crois que j’ai merdé… je crois que j’ai merdé grave… je … ». T’cherches tes mots. T’reprends avec un débit rapide. « j’me sens pas bien… vraiment pas bien… j’ai des nausée….j’ai du retard dans mes règles … j’ai oublié ma pilule une fois … t’comprends ? j’suis vraiment vraiment pas bien .. ». Ton teint si blanc. T’reprends un peu ta respiration. Alors que t’fais les cent pas dans l’appartement d’Ildie. Tes nausées qui reviennent.

code by lizzou × gifs by tumblr

_________________

ABÎMÉE

Se noyer dans l’incertitude. Des lendemains et flotter. Au milieu du bitume . Sous un soleil éteint. Faut-il baisser la tête. Ramasser les miettes. Et faire semblant de rêver. Puisqu’aucune de mes larmes. Ni pourra rien changer.©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



million eyes
› pseudo : Garfinkel
› © : Avengedinchains (avatar)
› pintes : 228
› âge : 27 y.o
› lettres : 103
› emploi, études : Vendeuse en friperie
› statut : Célibataire
› cheese :

› si un jour
› anglais: seulement les dialogues.
› disponibilités: ça devient un peu compliqué là ;D
› toi et moi:
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Walk with you. (Ildie & Tara)   Mar 20 Juin - 18:30





WALK WITH YOU.

So hold my hand, I'll walk with you, my dear


A peine Tara franchit-elle son seuil, qu’Ildie se demanda qui dans son entourage, pourrait faire office d’avocat. Dans sa tête, se dessinaient déjà les pires scénarios, une telle arrivée n’étant forcément motivée que par les circonstances les plus graves. Accident ? Outrage à agent ? Elle se demandait dans quel pétrin la jeune-femme avait bien pu se mettre, espérant seulement qu’il ne s’agissait pas d’un homicide. Ecoutant d’une oreille distraite, elle se frotta le crâne tandis que cette dernière hypothèse prenait de plus en plus d’espace dans son esprit embrumé.
En vérité, ce n’était pas tant que Tara avait un profil d’assassin ou que savait-elle encore…c’était simplement que d’une, elle était encore (un peu) ivre de la veille et que de deux : elle était probablement la pire personne à qui confier un meurtre.  Qu’allaient-elles faire si son amie avait effectivement tué quelqu’un ? Elles ne pourraient jamais déplacer un corps à deux, et elle avait regardé assez de séries pour savoir que ce genre d’histoire finissait toujours mal. Le mieux était encore de naviguer jusqu’en pleine mer avec l’orchidée et de balancer le macchabé à la flotte.
ldiko commençait presque à paniquer, regardant Tara faire les cent pas quand Tara arriva enfin au vif du sujet :
« J ’ai des nausée….j’ai du retard dans mes règles … j’ai oublié ma pilule une fois … t’comprends ? j’suis vraiment vraiment pas bien .. » « Pardon, quoi ???» Demanda immédiatement la vendeuse, les yeux écarquillés. Si la déclaration l’avait au moins arrachée à ses supputations, des pensées toutes aussi négatives continuaient d’affluer dans son crâne : Ce n’était peut-être pas un meurtre, mais d’une certaine manière, c’était tout aussi flippant à gérer. Fixant la jeune blonde silencieusement, il lui fallut quelques secondes pour réagir.
Passant sa main sur son visage, elle ne tarda pas à reprendre son calme, comprenant qu’il fallait procéder par étape. Des années auparavant, elle avait été dans le même état que son amie. Seule différence, personne n’avait été là pour l’aider.

«Déjà, tu vas te calmer et t’assoir.» Il s’agissait plus d’un ordre que d’une suggestion. S’emparant des épaules de la plus jeune, elle la força à s’asseoir sur le tabouret de bar qui faisait face à la cuisine, avant de lui faire volte-face. Fouillant dans ses placards, elle en sortie un paquet de gateau et un verre qu’elle remplit presque à rabord de soda avant de poser le tour devant Tara « Mange et boit ça…ça te fera du bien contre les nausées.» Déclarat-elle un sourire au lèvre avant de porter elle-même, la bouteille de deux litres à ses lèvres. Les boissons gazéifiées ayant cet effet anti-vomitif, elle ne savait plus trop si elle calmait sa gueule de bois ou son allergie aux femmes enceintes, le fait étant  qu’étrangement, elles étaient deux à avoir la nausée. S’essuyant vigoureusement la bouche du revers de la main (il était trop tôt pour les bonnes manières) elle s’assit face à la visiteuse, essayant de prendre l’air le plus serein possible : Paniqué à deux n’avait jamais servi à rien.
«Bon, déjà dis-moi, ça date d’à peu près quand ton oubli ? Et tes nausées ont commencé il y a combien de temps à peu près ?» Lança-t-elle avec douceur tandis qu’elle s’écartait déjà.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



million eyes

MessageSujet: Re: Walk with you. (Ildie & Tara)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Walk with you. (Ildie & Tara)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I've never been one to walk alone, I've always been scared to try. [May]
» 06. Let's do some propaganda | PV Tara
» 05. I walk this empty street, on the boulevard of Broken Dreams (Leah & Sarah)
» ronon&logan ☍ « don't walk away when my world is burning »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
MILLION EYES :: We love Galway :: North side :: North residences-